Le projet Onimiki

Un projet bonifié pour répondre aux enjeux

Le projet d’Énergie Renouvelable Onimiki consiste en l’aménagement de deux centrales hydroélectriques utilisant les forces hydrauliques du réservoir Kipawa.

Le projet Onimiki est évalué à 475 M$
(estimation basée sur des projets comparables).

Centrale Onimiki Nord

La centrale Onimiki Nord d’une capacité de 60 mégawatts serait située en bordure du lac Témiscamingue (à environ 30 kilomètres au nord de Témiscaming et 15 kilomètres au sud-ouest de Laniel).

Centrale Onimiki Sud

La centrale Onimiki Sud d’une capacité de 10 mégawatts serait localisée dans la ville de Témiscaming en bordure du lac Témiscamingue.

Certains enjeux et préoccupations ont été soulevés lors des consultations menées à l’automne 2022.

Énergie Renouvelable Onimiki a révisé son projet initial pour répondre à plusieurs enjeux qui avaient été exprimés.

Le projet bonifié d’Énergie Renouvelable Onimiki est toujours en cours de développement. Le projet définitif sera proposé après les études environnementales, la démarche d’information et de consultation et les études d’ingénierie détaillées. Il sera défini en concertation avec la communauté du Témiscamingue.

Les ententes de gestion en vigueur qui déterminent notamment le niveau d’eau du réservoir ou le maintien de volumes d’eau pour favoriser la frai de certaines espèces de poissons demeureraient en vigueur et sous la responsabilité des ministères et organisations gouvernementales.

Centrale Onimiki Nord

La centrale compterait trois groupes turbines-alternateurs pouvant produire jusqu’à 60 MW.

De courtes sections de canaux seraient aménagées pour relier le réservoir Kipawa au lacs Thiriot et Nadeau de même qu’un petit barrage de fermeture en aval du lac Nadeau.

Des ouvrages d’amenée d’une longueur de 2,8 kilomètres seraient construits pour alimenter la centrale.

Éléments à retenir

  • Gestion du réservoir Kipawa respectant les conditions historiques
  • Pas d’inondation significative en bordure des lacs Thiriot et Nadeau
  • Débit écologique et esthétique maintenu dans la rivière Kipawa (à déterminer lors de l’étude environnementale)
  • Possible amélioration de la prévisibilité des activités d’eau vive dans la rivière Kipawa
  • Production garantie en période hivernale
Centrale Onimiki Sud

La centrale compterait deux groupes turbines-alternateurs de 10 MW.

La nouvelle prise d’eau prendrait sa source en rive droite du barrage Lumsden. Une galerie d’amenée de 1,6 kilomètre serait construite.

À l’heure actuelle, deux options sont analysées pour le bâtiment abritant la centrale.

  • Construction d’une nouvelle centrale située au nord de l’ancienne centrale;
  • Utilisation du bâtiment de l’ancienne centrale de Témiscaming.

Éléments à retenir

  • Aucun changement nécessaire aux barrages Kipawa et au lac Tee.
  • Aucun changement au barrage Lumsden
  • Maintien des conditions actuelles d’écoulement des eaux entre le barrage Kipawa et le barrage Lumsden (13 mètres cubes par seconde)
  • Emprunte visuelle réduite (ouvrages d’amenée en tunnel)
  • Production quasi constante toute l’année et garantie en hiver
  • Débit écologique dans le ruisseau Gordon

Calendrier de réalisation

Printemps 2024

Dépôt d’un nouvel avis de projet au ministère de l’Environnement, de la Lutte aux changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP)

Printemps à automne 2024

Réalisation d’inventaires environnementaux additionnels nécessaires à la réalisation de l’étude d’impact

Automne 2024

Démarche d’information et de consultation

Été 2025

Dépôt de l’étude d’impact

Automne 2025-Hiver 2026

Processus d’évaluation environnementale du MELCCFP

Printemps 2026

Date prévue de l’obtention des autorisations gouvernementales

Été 2026

Date prévue du début des travaux de construction

Décembre 2028

Date prévue de mise en service

Plan d’action 2035 d’hydro-québec

Énergie Renouvelable Onimiki est portée par les Premières Nations et la communauté locale.

Notre projet répond aux objectifs du Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec et de transition énergétique du gouvernement du Québec