Foire aux questions

Le projet aura-t-il des impacts sur l’environnement?

Selon l’évaluation préliminaire des impacts environnementaux et sociaux réalisée par l’Organisme du bassin versant du Témiscamingue (OBVT), on estime que le projet Onimiki :

  • aura peu d’impact sur l’environnement;
  • émettra peu de gaz à effet de serre;
  • risque peu d’avoir des effets sur la recharge en eau souterraine.

À mesure que des étapes additionnelles seront franchies dans le projet, des études plus poussées seront réalisées afin de confirmer l’impact minimal que l’on anticipe dans l’étude préliminaire menée par l’OBVT.

Le projet Onimiki est une microcentrale hydroélectrique (MCH) et aura donc peu d’impacts sur l’environnement actuel. (MCH = capacité inférieure à 50 MW)

C’est aussi une centrale dite « au fil de l’eau » (CFE) parce qu’elle n’implique aucune modification de la capacité et des niveaux actuels du lac Kipawa et des autres lacs et rivières impactés. (CFE = exploite l’énergie d’un cours d’eau existant avec peu ou aucune réserve d’eau)

Y’aura-t-il un impact sur le niveau des lacs de la région ?

Les variations du niveau de l’eau (ou marnage) sur les différents lacs de notre région font déjà l’objet d’une réglementation par le gouvernement fédéral à laquelle nous nous conformons.

Cette variation ne peut pas dépasser 30 cm, comme c’est déjà le cas actuellement. La centrale Onimiki n’a donc aucun d’impact sur cette réglementation que nous appliquons déjà.

Le projet Onimiki fera-t-il augmenter le courant sur les lacs et rivières ?

Le projet Onimiki respecte les critères les plus élevés en matière d’environnement. C’est une microcentrale hydroélectrique (MCH) qui aura donc peu d’impacts sur l’environnement actuel. (MCH = capacité inférieure à 50 MW)

C’est aussi une centrale dite « au fil de l’eau » (CFE) parce qu’elle n’implique ainsi aucune modification de la capacité et des niveaux actuels du lac Kipawa et des autres lacs et rivières impactés. (CFE = exploite l’énergie d’un cours d’eau existant avec peu ou aucune réserve d’eau)

Selon l’OBVT, le brassage d’un plus grand volume d’eau dans certains secteurs permet d’anticiper une plus grande oxygénation de l’eau. Par exemple, l’OBVT prévoit que l’augmentation des débits au ruisseau Gordon amènera un volume plus important en nutriments mais que la concentration en nutriments dans l’eau ne sera pas modifiée.

Y’aura-t-il un impact sur les frayères ?

Le projet Onimiki respecte les critères les plus élevés en matière d’environnement. Il s’agit en fait d’une microcentrale hydroélectrique (MCH) qui aura peu d’impacts sur l’environnement actuel. (MCH = capacité inférieure à 50 MW)

En ce qui concerne les frayères au Lac Kipawa par exemple, une entente existe avec le CEHQ (Centre d’expertise hydrique du Québec) depuis 2013 pour abaisser de 40 cm le niveau normal du lac pendant la période de fraie du touladi.

  • L’abaissement du niveau de l’eau se fait de façon graduelle du 1er septembre jusqu’au 20 octobre de chaque année.
  • Cette entente vise à favoriser la survie des œufs lors du marnage hivernal.

Au Lac Témiscamingue, plusieurs frayères ont été repérées par le MRNF à proximité, mais une seule frayère à doré jaune se retrouve près de l’embouchure de la rivière Kipawa.

  • Le succès de reproduction du doré jaune y est très variable d’une année à l’autre.
  • Cette variation serait surtout liée aux facteurs climatiques qui influencent le taux d’éclosion des œufs, à l’abondance du zooplancton et à l’abondance des proies disponibles au cours du premier hiver.
Combien rapportera le projet Onimiki chaque année ?

Nos évaluations nous permettent d’estimer que cette mini-centrale génèrera des revenus nets de 1,8 million de dollars dès la première année d’exploitation.

Avec les retombées économiques qu’il générera, le projet Onimiki constituera un levier de développement économique important pour les communautés, autochtones et non-autochtones, du Témiscamingue qui ont grand besoin de dynamiser et diversifier leur économie.

Cet argent pourra être utilisé pour mettre en œuvre des projets de développement économique et social comme créer des emplois en attirant des entreprises dans la région, construire des écoles et des unités de soins de longue durée pour les Premières Nations ou offrir davantage de ressources à nos jeunes, nos aînés.

Combien d’emplois seront créés avec ce projet ?

Avec les retombées économiques qu’il générera, le projet Onimiki constituera un levier de développement économique important pour les communautés du Témiscamingue qui ont grand besoin de dynamiser et diversifier leur économie.

  • Le projet Onimiki devrait créer plus de 200 emplois dans la région durant sa construction – qui devrait durer 2 ans.
  • Les retombées économiques qui seront générées par ces mini-centrales hydroélectriques nous permettront d’ouvrir notre région, de dynamiser notre économie et de créer d’autres emplois en attirant davantage d’entreprises chez-nous.
  • Deux opérateurs seront requis pour exploiter les mini-centrales.
Qui achètera l’électricité qui sera produite ?

Partout au Québec, Hydro-Québec est responsable de la distribution d’électricité. Nous sommes donc en discussion avec des instances gouvernementales pour obtenir les droits hydriques nous permettant de lancer officiellement le projet.

Le projet Onimiki s’inscrit parfaitement dans la Politique énergétique 2030 du gouvernement du Québec et qu’il permet de répondre aux besoins du marché tout comme à la forte demande en électricité de nos voisins de l’Ontario.

Le projet Onimiki n’avait-il pas été abandonné ?
Au contraire. Il y a toujours eu une volonté de construire cette centrale dans la région.
La MRC de Témiscamingue travaille maintenant avec les communautés des Premières Nations de Kebaowek et Wolf Lake.
Ensemble, nous déployons des efforts extraordinaires pour que la région ait enfin accès à ce puissant levier de développement économique.
J’aimerais y travailler. Avec qui puis-je parler pour déposer ma candidature ?
Le projet est actuellement en développement. Le moment venu, l’information relative aux emplois sera bientôt disponible ce site Web